Pêche de la truite de mer à la mouche sur le Rio Gallegos, Patagonie, Argentine (Photo Thierry Willems)
Le Lancer Switch Cast
Origine

Les Anglais ont rebaptisé le lancer Underhand Cast des Scandinaves, qui signifie lancer avec la main du bas, en Switch Cast. Le mot switch signifie changement. Reste à savoir de quel changement on parle.

Origine du Switch Cast

Il semble que le Switch Cast remonte en fait à la nuit des temps. Certains disent qu’il était déjà utilisé au 16ème siècle… Mais on n’en trouve pas trace dans les écrits car, à l’époque, il y avait peu d’écrits : les techniques de pêche se transmettaient de bouche à oreille, de génération en génération.

Ce n’est qu’au début du 19ème siècle que de plus en plus de gens des villes se sont mis à pêcher. Ne pouvant apprendre de leurs parents, des livres traitant de la pêche sont apparus et se sont multipliés sur tous les sujets. Des pratiques utilisées depuis des siècles ont finalement été décrites et nommées. A côté de ça, les gens qui décrivaient ces techniques, essayaient d’en revendiquer la paternité. Mais il est aussi possible que certains d’entre eux aient réinventé, sans le savoir, des techniques qui existaient depuis des siècles.

C’est en 1867 que Francis Francis, dans un livre intitulé « A Book on Angling », décrit le switch comme un lancer pratiqué quand on n’a pas de place derrière soi et que l’on doit mettre la mouche à un autre endroit.

Il faut savoir qu’en vieil anglais, le terme switch était employé pour parler d’une fine baguette ou d’un whip, c’est-à-dire en français d’un fouet… Cela dit, au début du 19ème siècle, le terme switch commençait à être aussi employé dans le domaine ferroviaire pour parler d’un aiguillage, ce qui permet à un train de changer de direction… Le switch, ou changement en français, signifie donc un changement de direction.

En 1898, s’est tenu, à New York, un concours de lancer dans lequel figurait le Switch or Pritchard Style. Dans cette compétition, un obstacle de 12 pieds de haut (environ 3,60 m) était placé 15 pieds (4,50 m) en arrière des compétiteurs. Le nom de Pritchard est apparu dans un autre concours de distance à New York en 1887 au cours duquel un dénommé Harry Prichard était arrivé second. L’orthographe du nom était différente, mais il s’agissait sans doute d'une faute d’orthographe. Car son nom apparaît dans une compétition tenue en 1881, à Brighton Beach (Coney Island, New York) où il finit à la première, seconde et troisième place pour avoir lancé à 74, 76 et 91 pieds (27,74 m) en utilisant et présentant un nouveau lancer : Roll Casting, le rouler en français. L’année suivante, il finit premier à Harlem Mere (Central Park, New York), toujours avec un lancer à 91 pieds. C’est à partir de 1882 que le rouler devint une discipline à part entière, et en 1887 Harry Pritchard gagna l’épreuve « saumon » avec un lancer à 113 pieds (34,44 m).

Il en résulte que finalement, le Switch Cast n’est pas une variante du Spey Cast, mais que c’est le Spey Cast et toutes les autres formes de Spey Cast qui sont en fait des appellations ou des variantes du Switch Cast : un rouler avec changement de direction. Je ne suis pas sûr que beaucoup de gens en aient conscience.

Il est va de même d'un autre lancer roulé avec changement de direction : le Snap T-Cast, de plus en plus en vogue outre-Atlantique. Il sera l'objet de mon prochain article.

Comme le sujet est vaste et que je n'ai pas fini de tout écrire, de rassembler les photos et de composer les pages, je vous proposerai la suite dans les jours à venir.

A suivre.

Page précédente : Le Lancer Spey Scandinave ou Underhand Cast

Retour à la Foire Aux Questions
Pêche de la truite de mer à la mouche sur le Rio Gallegos, Patagonie, Argentine (Photo Thierry Willems)
Thierry Willems et une truite de mer prise à la mouche sur le Rio Gallegos, Patagonie, Argentine (Photo Thierry Willems)

Thierry Willems et une truite de mer prise à la mouche sur le Rio Gallegos, Patagonie, Argentine
(Photos Thierry Willems)